Renvois et circularité dans les définitions des dictionnaires spécialisés. Le cas du DAAFAPS.
HTML
PDF

Come citare

Ligas, P. (2010). Renvois et circularité dans les définitions des dictionnaires spécialisés. Le cas du DAAFAPS. Publifarum, (11). URL da http://publifarum.farum.it/index.php/publifarum/article/view/196

Abstract

Dans les dic­tion­naires spécia­lisés on recense deux types de renvois pouvant af­fec­ter les définitions de substantifs surtout, mais aussi d’adjectifs et de verbes: les renvois implicites et les renvois expli­cites. Les premiers con­cernent les mots définissants qui n’ont pas d’entrée dans le diction­naire et qui donnent lieu à une circularité implicite, tandis que les seconds concernent les mots définissants qui, par leur appar­tenance à la langue de spécialité tout comme l’unité lexicale qu’ils sont censés définir, ont leur place dans la nomenclature. Dans ce dernier cas l’on peut parler de circularité explicite, incomplète ou complète, des définitions.

HTML
PDF

Riferimenti bibliografici

A. AUGER, «Repérage des énoncés d’intérêt définitoire dans les bases de données textuelles», thèse, 1997 (http//doc.rero.ch/record/473/files/these_AugerA.pdf?ln=frversion=1 consulté en août 2008.

H. BEJOINT, «Regards sur la définition en terminologie», Cahiers de lexicologie, LXX, 1997-1, p. 19-26.

H. BEJOINT, Ph. THOIRON, «Schéma définitionnel, définition et traitement lexicographique des termes», Cahiers de lexicologie, 2002-1, p. 121-134

P. CORBIN, «Des occurrences discursives aux contextualisations dictionnairiques. Eléments d’une recherche en cours sur l’expression en français d’expériences du football», Actes des premières journées allemandes des dictionnaires, Klingenberg am Main, 25-27 juin 2004, Tübingen, Max Niemeyer Verlag, 2005 (« Lexicographica Series Maior »), p.125-156.

L. GHADAKPOUR, «Le système conceptuel, à l’interface entre le langage, le raisonnement et l’espace qualitatif: vers un modèle de représentations éphémères», thèse, 2002 (http//perso.telecom-paristech.fr/~jld/theses/laleh/Ghadakpour%20-%20These.pdfcon­sul­té en juillet 2008).

M. Cl. L’HOMME, «Sur la notion de terme», Meta, L, 4, 2005, p. 1110-1132.

S. MARCUS, «Définitions logiques et définitions lexicographiques», Langages, sept. 1970, p. 87-91.

I. A. MEL’CUK, A. CLAS, A. POLGUERE, Introduction à la lexicologie explicative et combinatoire, Louvain-la-Neuve, Duculot, 1995.

J. PICOCHE, Précis de lexicologie française, Paris, Nathan, 1977.

A. REY, «À propos de la définition lexicographique», Cahiers de lexicologie, VI, 1965-1, p. 67-80.

J. REY-DEBOVE, «La définition lexicographique: recherches sur l’équation sémique», Cahiers de lexicologie, VIII, 1966-1, p. 71-94.

J. REY-DEBOVE, «La définition lexicographique; bases d’une typologie formelle», Travaux de linguistique et de littérature, 1967-1, p. 141-159.

J. REY-DEBOVE, Étude linguistique et sémiotique des dictionnaires français contemporains,Mouton, The Hague, Paris, 1971.

J. SAGER, A practical course in terminology processing, Amsterdam-Philadelphia, John Benjamins, 1990.

S. SEPPALA, «Composition et formalisations conceptuelles de la définition terminographi­que», mémoire de DEA, 2004 (www.unige.ch/eti/termino/pagesperso/pub/seppala_dea.pdf consulté en juillet 2008).

La rivista elettronica Publifarum diventa proprietaria dei diritti d'autore degli articoli selezionati dal Comitato di Redazione. Nessun testo accettato potrà essere pubblicato altrove, senza previo accordo con i responsabili della rivista. Nessun compenso sarà pagato agli autori. In caso di mancata accettazione dell'articolo, la rivista dà all'autore il diritto di presentare il suo testo altrove.

La rivista pubblica in Open Acces.