À l’écoute de la musique : Danièle Sallenave et Pascal Quignard
cassette cassée
HTML

Come citare

Thibault, B. (2021). À l’écoute de la musique : Danièle Sallenave et Pascal Quignard. Publifarum, (35). URL da http://publifarum.farum.it/index.php/publifarum/article/view/617

Abstract

Les Portes de Gubbio (1980) et Villa Amalia (2006) sont deux romans qui mettent en scène la phénoménologie de l’écoute musicale, une expérience auditive à la fois régressive et extatique. Ces deux romans contiennent chacun un petit essai sur la nature de la jouissance musicale et sur le corps résonateur. Dans un premier temps, nous constaterons les deux phénoménologies de l’écoute musicale chez Sallenave et chez Quignard. Dans un second temps,  à partir des analyses de Claude Lévi-Strauss, Guy Rosolato, Marie-Louise Mallet et Jean-Luc Nancy, nous interrogerons les émotions particulières provoquées par la musique et la pulsion d’écriture que celles-ci suscitent. En conclusion, nous examinerons l’articulation entre mélomanie et mélophobie dans Performances de ténèbres (2017), un essai de Pascal Quignard.

HTML

Riferimenti bibliografici

Clottes, J. et Lewis-Willams, D., Les Chamanes de la préhistoire: transe et magie dans les grottes ornées, Paris, Seuil, 1996.

Fourcaut, L., « Zétès : l’écriture, de la langue au chant de la voix perdue », Littératures 69, 2013, pp. 27-38.

Kristeva, J., La Révolution du langage poétique, Paris, Seuil, 1985.
Kundera, M., Les Testaments trahis, Paris, Gallimard, 1993.
Annick J., « La ‘performance de ténèbres’ selon Pascal Quignard. Notes de lecture » (ottobre 2019), disponibile on line : https://www.fabula.org/colloques/document6397.php, consultato il 22/05/2021.

Lévi-Strauss, C., Mythologiques, Paris, Plon, 1964.

Mallet, M-L., La Musique en respect, Paris, Éditions Galilée, 2002.

Nancy, J-L., À l’écoute, Paris, Éditions Galilée, 2002.

Pautrot, J-L., La Musique oubliée, Genève, Droz, 1994.
--. Pascal Quignard ou le fonds du monde, Amsterdam/New York, Rodopi, 2007.
Quignard, P., La Haine de la musique, Paris, Calmann-Lévy, 1996.
--. Performances de ténèbres, Paris, Galilée, 2017.
--. Villa Amalia, Paris, Gallimard, 2006.
--. Zétès, Paris, Gallimard, 2010.
Rosolato, G., La Relation d’inconnu, Paris, Gallimard, 1978.
Sallenave, D., Les Portes de Gubbio, Paris, Hachette, 1980.
Stravinsky, I., Poétique musicale, Paris, Plon, 1952.
Thibault, B., Danièle Sallenave et le don des morts, Amsterdam, Rodopi, 2004.
--. « ‘Un chant qui errait sans fin’: Pascal Quignard et l’écriture de la béance dans Villa Amalia », L’Esprit créateur, vol. 52-1, 2012, pp. 59-69.
Creative Commons License

Questo lavoro è fornito con la licenza Creative Commons Attribuzione - Non commerciale 4.0 Internazionale.

Copyright (c) 2021 Publifarum