« Flash mob » de musique classique : transmédialité(s) et hommage cultiste
HTML
PDF

Come citare

Girard, A. (2020). « Flash mob » de musique classique : transmédialité(s) et hommage cultiste. Publifarum, (29). URL da https://publifarum.farum.it/index.php/publifarum/article/view/286

Abstract

Les nouvelles pratiques artistiques en ligne provoquent la re-codification d’œuvres déjà connues par le public, notamment les grands classiques symphoniques comme la « Neuvième » de Beethoven. Mobilisation éclair dans un espace public ensuite disponible en ligne, le « flash mob » de musique classique s’avère un hommage cultiste : l’analyse de sa double transmédialité à travers la transposition du modèle théorique proposé par de Toro décrypte les diverses transformations que connaît alors l’œuvre tout en attirant l’attention sur le caractère régénérateur de ce recyclage culturel.

HTML
PDF

Riferimenti bibliografici

AUBRY, D., et VISY, G., Les Œuvres cultes : entre la transgression et la transtextualité. Paris : Publibook, 2009.

BOUCOURECHLIEV, Le langage musical. Paris : Fayard, 1993.

BUCH, E., La Neuvième de Beethoven, une histoire politique. Paris : Éditions Gallimard, 1999.

FRITH, S., « Music and Identity » In Questions of Cultural Identity. Sage,London, 1996, p. 108-127.

GIRARD, A., « Animer la peinture en 3D et illustrer la musique : transmédialité(s) des hommages cultistes 2.0 ». In Punctum. International Journal of Semiotics., Semiotics of the Web, 2015, 1 (67-78).

HESMONDHALGH, D., « Musique, émotion et individualisation » In Réseaux. 2002, p. 141-142; 203-230.

JENKINS, H., La convergence culturelle. Paris : Armand Colin, 2013.

JENKINS, H., ITO, M., et Boyle, D., Participatory Culture in a Networked Era. Cambridge : Polity Press, 2016.

JOST, C., « Popular Music and Transmedia Aesthetics : On the Conceptual Relation of Sound, Audio-Vision and Live Performance ». In Reinventing Sound, Newcastle, Cambridge Scholars Publishing, 2015, 2-13.

LIMARE, S., GIRARD, A., GUILET, A., Tous artistes! Les pratiques (ré)créatives du Web, Montréal : Presses de l’Université de Montréal, 2017.

MOLINO, J., Le singe musicien. Paris : Actes Sud Beaux-Arts, 2009.

MUSE, J. H., « Flash mobs and the Diffusion of Audience ». In Theater. 2011, 40 (3) 8-23.

NAOUFAL, N., « Danses à partager ». In Jeu: revue de théâtre. 2015, 157 (4) 31-35.

NATTIEZ, J.-J., « La signification comme paramètre musical ». In Musiques une encyclopédie pour le XXIe siècle. Paris : Actes Sud Cité de la musique 2003, (2) 256-289.

ST-GERMAIN, P., La culture recyclée, Montréal, Liber, 2012.

SOROCHAN, C., « Flash Mobs, Spectatorship and the Collapse of Belief in the Critical Public Sphere ». In Topia. 2013, No 29. University of Toronto. http://bit.ly/2EoeVwF (visité, 8 janvier 2018)

STERNE, J., Une histoire de la modernité sonore, Paris, Éditions de la découverte/Philarmonie de Paris, 2015.

STROKES, M., « Musique, identité et ‘ville-monde’ » In L’Homme. 2004 (171-172) 371-388.

de TORO, A., « En guise d’introduction. Transmedialité. Hybridiyté - translatio - transculturalité : Un modèle » et « Stratégies transmédiales et transculturelles : quelques exemples : Flaubert - Borges - Kahlo - Tantanian ». In Translation. Transmedialité et transculturalité en littérature, peinture, photographie et au cinéma. Amériques - Europe - Maghreb. Série Transversalité. Études et recherches sur les transitions, oscillations et interstices littéraires, transculturels et transdisciplinaires. Paris : L’Harmattan, 2013, p. 39-80; 135-182.

Creative Commons License

Questo lavoro è fornito con la licenza Creative Commons Attribuzione - Non commerciale 4.0 Internazionale.

Copyright (c) 2020 Publifarum