Récits d’enfance antillaise au XXIe siècle: élans des possibles et de l’espérance
HTML
PDF

Parole chiave

Récits d’enfance, littérature dejeunesse, Antilles,poétiques, relation, mémoire, lettre ouverte, genres littéraires,créolisation, avenir de l’humanité

Come citare

CROSTA, S. (2020). Récits d’enfance antillaise au XXIe siècle: élans des possibles et de l’espérance. Publifarum, (22). URL da https://publifarum.farum.it/index.php/publifarum/article/view/489

Abstract

Cette étude prolonge les réflexions déjà faites sur les récits d’enfance antillaise. En même temps, elle rappellera quelques poétiques récentes et certaines modalités textuelles qui ont cours pour illustrer ce monde précieux et fragile. Nous privilégierons les récits contemporains, pour souligner la tendance à représenter une enfance en pleine mouvance, où les « brouillons de soi » (terme emprunté à Philippe Lejeune) sont en marge ou au centre d’une dynamique à la fois familiale et sociale souvent difficile et où son appartenance au monde est tantôt forcée, tantôt souhaitée. L’espoir, la force de cohésion, la chaleur humaine sont à la recherche d’un devenir meilleur pour cette jeune relève étourdie par un présent souvent incompréhensible dans ses inquiétantes contradictions. À la lumière de ce constat, les écrivain(e)s prennent position et s’engagent à traverser les poétiques et les genres, les paysages et les sonorités, pour prêter appui à l’enfant : leurs écrits sont des "papiers à ramages", pour attirer son attention, se solidariser avec lui, suggérer les espaces et les voies pour entretenir ses rêves et favoriser ses aspirations.

 

HTML
PDF

Riferimenti bibliografici

A. ANSELIN, L’Émigration antillaise en France. La troisième île, Paris, Karthala, 1990.

H. BANGOU, Aliénation et sociétés post-esclavagiste, Pointe-à-Pitre, Éditions francaribes, 1981.

R. BURTON et F. RÉNO, Les Antilles-Guyane au rendez-vous de l’Europe : le grand tournant?, Paris, Economica, 1994.

C. CASSIAU-HAURIE, « La Bande dessinée en Guadeloupe, Martinique et Guyane : lorsque la belle endormie se réveille… », Takam Tikou, 24 février 2011,http://takamtikou.bnf.fr/dossiers/dossier-2011-la-bande-dessinee/la-bande-dessinee-en-guadeloupe-martinique-et-guyane-lorsque.

F. CELIMÈNE et F. VELLAS, La Caraïbe et la Martinique, Paris, Economica, 1990.

P. CHAMOISEAU, Maman Dlo contre la fée Carabosse, Paris, Éditions caribéennes, 1981.

ID., L’Encyclomerveille d’un tueur. I. L’Orphelin de Cocoyer grands-bois, Paris, Delcourt, 2009.

ID. et MAURE, Émerveilles, Paris, Gallimard Jeunesse, 1998.

Commission Européenne, Les Régions ultrapériphériques. Régions d’Europe, d’atouts et d’opportunités, Luxembourg, Office des publications de l’Union européenne, 2012.

M. CONDÉ, La Planète Orbis, Guadeloupe, Éditions Jasor, 2002.

EAD. (a), « J’arrête la littérature pour adultes », Métro News, 20 juin 2013, http://www.metronews.fr/culture/maryse-conde-j-arrete-la-litterature-pour-adultes/mmft!Af0lVHzmoV1ag/.

EAD. (b), « Maryse Condé passe des livres pour adultes à ceux pour enfants », Jeunesse Actualité, 21 juin 2013, http://jeunesse.actualitte.com/personnalites/maryse-conde-passe-des-livres-pour-adultes-a-ceux-pour-enfants-545.htm.

S. CROSTA, Récits d’enfance antillaise, Québec, GRELCA, Université Laval, 1998.

EAD., « Poétiques de relation et de globalisation dans la Caraïbe francophone », Thamyris/Intersecting Place, Sex and Race, n. 8, 2001, p. 29-41.

EAD., « Le Récit d’enfance aux Antilles: quelques pistes de réflexions », Voix plurielles, n. 2, 1, 2005, p. 1-17,http://www.brocku.ca/brockreview/index.php/voixplurielles/issue/view/29.

R. DEVILLE et N. GEORGES, Les Départements d’outre-mer. L’Autre décolonisation, Paris, Gallimard, 1996.

E. DONGALA, Les Petits Garçons naissent aussi des étoiles, Paris, Le Serpent à plumes, 1998.

F. FEDERINI, La France d’outre-mer, Paris, Gallimard, 1996.

É. GLISSANT, Introduction à une poétique du divers, Québec, Presses de l’Université de Montréal, 1996.

ID., « Métissage et créolisation », in Discours sur le métissage, identités métisses, Paris, L’Harmattan, 1999, p. 50.

A. GRÉGOIREet alii, « Voies multiples de la dramaturgie jeunesse en Amérique francophone »,L’Annuaire théâtral, n. 50-51, 2011-2012, p. 183-202.

M. KODA, « Portraits de ces Antillais qui ont choisi de devenir musulmans », Outre-mer 1ère, 30 septembre 2013, http://www.la1ere.fr/2013/09/27/antillais-et-musulmans-ils-se-sont-associes-73021.html.

L. KUCZYINSKI, « L’Islam en Martinique : entre universalisme et élaboration d’une mémoire antillaise », Colloque« Expériences et mémoire : partager en français la diversité du monde », Bucarest, septembre 2006, http://www.islamicpopulation.com/pdf/Martinique_Islam_French.pdf.

A. MARCELIN,« La jeunesse martiniquaise : priorité des deux prochaines décennies », Rapport du Conseil économique et social, Régional de la Martinique, 2010, 112p., http://www.cesdefrance.fr/pdf/9034.pdf.

D. MAXIMIN, Tu, c’est l’enfance, Paris, Gallimard,(« Haute Enfance »), 2004.

E. PÉPIN, Lettre ouverte à la jeunesse, Guadeloupe, Éditions Jasor, 2001. (Les citations sont tirées de la version datée du 20 mars 1999, reproduite dans le Rapport du Conseil économique et social, Régional de la Martinique, 2010, p. 5-23, http://www.cesdefrance.fr/pdf/9034.pdf).

D. RADFORD, La Berceuse en acajou, Paris, Presses du Châtelet, 2013.

ID., entretien « Daniel Radford, La Berceuse en acajou », Paris, Éditions l’Archipel, 16 septembre, 2013,http://www.youtube.com/watch?v=GmiX0Uw7reU.

L. SALIBUR, « Lucette Salibur, directrice de la compagnie “Théâtre du flamboyant”“Jou Ouvè” à l’A’zwell » propos recueillis par M. A-Lo, France-Antilles, 5 février 2014,http://www.martinique.franceantilles.fr/loisirs/sortir/lucette-salibur-directrice-de-la-compagnie-theatre-du-flamboyant-jou-ouve-a-l-a-zwell-223501.php.

Creative Commons License

Questo lavoro è fornito con la licenza Creative Commons Attribuzione - Non commerciale 4.0 Internazionale.

Copyright (c) 2020 Publifarum